Photos de mariage à Venise

Se marier à Venise, c’est l’assurance de repartir les yeux remplis de belles images et la carte mémoire de l’appareil photo pleine de beaux souvenirs.

Pas de voitures, une lumière magique en toute saison, des reflets colorés, des palais romantiques… Venise est parmi les villes plus photogéniques au monde.

Faire ses photos de mariage à Venise

Avec ses ruelles, ses canaux et ses places, Venise est déjà le décor parfait pour organiser un shooting photo en tenue de mariés.

Pour vivre ce moment de façon détendue et s’en rappeler comme d’un temps fort de votre mariage à Venise, nous avons quelques conseils :

Venise sans la foule

On pense souvent que Venise est envahie par la foule des touristes, mais ce n’est pas tout à fait vrai. La ville a ses grands axes piétons plus empruntés, et ses heures d’affluence maximale.

Pour éviter de se retrouver au milieu des groupes à faire ses photos dans la foule, il suffit de savoir l’éviter.

Le matin tôt, la lumière est parfaite et les places (même la place Saint Marc) sont désertes. Plus tard dans la matinée, ou l’après-midi, on peut trouver le calme dans les quartiers moins fréquentés comme Castello ou Cannaregio. A l’heure du crépuscule, le ciel s’enflamme de couleurs reflétées sur les canaux, dans un spectacle de lumières unique au monde.

Notre sélection de campi pour faire ses photos de mariage

Qu’est-ce qu’un “campo” et son pluriel “campi” ? A Venise, vous n’entendrez jamais parler de place, ni de Piazza, sauf pour désigner la place Saint Marc.

Les autres places sont dites “campo”, car au temps de la République Sérénissime, on les utilisait pour faire pousser fruits et légumes, comme dans un champ ! Ces espaces plus ou moins larges rythment la ville et ouvrent une parenthèse d’air et de soleil dans le réseau des ruelles. Voici nos préférés.

Campo Santa Maria Formosa

L’un des plus vastes campo vénitiens, avec sa belle église à la façade laiteuse. Sur la place, un petit canal et son gondolier, parfait pour commencer un tour sur les canaux du centre historique. Au centre de la place, un étal de fruits et légumes et une petite fontaine s’animent aux premières heures de la journée. Le soir, les terrasses battent leur plein.

Campo San Giacomo dell’Orio

Le plus authentique des campi ! Rosiers, bancs rouges, familles et enfants qui jouent. Calme toute la matinée, le campo se réveille dans l’après-midi, à la sortie de l’école.

Campo dell’Abbazia

Grand comme un mouchoir de poche, ce campo est d’un romantisme sans égal. Autour de la margelle du puits, part un dallage en brique à forme d’arête de poisson. Deux façades d’églises, dont une baroque peuplée de statue, ferment la petite place. De l’autre côté, un large canal, une vue dégagée, de la lumière.

Campo dei Gesuiti

Un campo qui s’ouvre sur la lagune, à deux pas de l’embarcadère pour les îles de Burano et Murano. Avec sa grande façade baroque et son oratoire, ses quelques arbres et sa fontaine, on y trouve un calme royal à toutes les heures du jour.

Campo San Vio

Minuscule et pourtant parmi les plus charmants, le campo San Vio donne directement sur le Canal Grande. Vue imprenable sur le Ponte dell’Accademia depuis ce petit écrin et sa charmante église, la Cappela San Vio.

Mais pour choisir votre campo préféré, le mieux est encore de venir vous perdre dans les rues de Venise à la recherche de votre perle rare… risque de coup de cœur élevé !

Photo de couverture – Place Saint Marc par Petro Szekely